• L’origine

Le poppers, contenant des nitrites d'alkyles (des nitrites de butyle et de pentyle), est à la base utilisé en médecine pour le traitement de certaines maladies cardiaques. Les principaux effets observés en tant que médicament étaient une euphorie et un sentiment de relaxation. Ces sensations ont rapidement été détournées afin d'être utilisés durant des rapports sexuels.

La consommation de poppers a commencé à être utilisée dans les années 70 et s’est développé dans les années 90 dans les communautés gays ou en tant que drogue récréative pour les jeunes. Car en plus de ses qualités vasodilatatrices, le poppers a la réputation de relaxer l’individu, en détendant tous les muscles du corps. Il donne également des courtes bouffées vertigineuses, ainsi que des fortes sensations de chaleur interne et une sensualité exacerbée. Cela s’explique par les vapeurs d’oxyde nitrique produites, ainsi qu’une dilatation des vaisseaux (vasodilatation cérébrale, périphérique et génitale), une hypotension artérielle et une accélération du rythme cardiaque après inhalation.

  • La législation

Le 26 mars 1990 : Le poppers contenant, des nitrites de butyle ou de pentyle, a été interdits à la vente en France.

Les marques françaises utilisent depuis le nitrite d'isopropyle, à la suite du décret européen de 2007.

Le 20 novembre 2007 : Par décret en Conseil d'Etat, le Premier ministre François Fillion a interdit la fabrication, l’importation, l’exportation, l’offre, la détention en vue de la vente ou de la distribution à titre gratuit, la mise en vente, la vente et la distribution à titre gratuit des produits de type poppers ne bénéficiant pas d’une autorisation de mise sur le marché.

Toutefois, ce décret a été annulé par le Conseil d'Etat au motif que « le Premier ministre, en l’état des éléments versés au dossier, a adopté une mesure excessive et disproportionnée au regard des risques que représente la commercialisation de ce produit pour la santé et la sécurité des consommateurs ».

Le 29 juin 2011 : Étienne Apaire, président de la Mission interministérielle de lutte contre la drogue et la toxicomanie, annonce que le poppers sera prochainement totalement interdits à la vente en France.

Depuis le 7 juillet 2011: Les nitrites d'alkyle étaient interdits à l'offre et à la cession en France, par l'article 1 de l'arrêté du 29 juin 2011 « portant application d'une partie de la réglementation des stupéfiants aux produits contenant des nitrites d'alkyle aliphatiques, cycliques ou hétérocycliques et leurs isomères ».

Le 3 juin 2013 : le Conseil d’État a cependant abrogé le décret en question.

Maintenant, achetez et profitez légalement de ces aphrodisiaques proposés sur Poppers Lovers !